Réaménagement des Parcs d'activités

La Communauté Paris-Saclay conduit actuellement d’importants travaux dans deux de ses plus importants parcs d’activités.

COURTABŒUF SUR LA VOIE D’UN ECO-PARC

Avec environ 1 200 entreprises et 25 000 salariés, le parc d’activités de Courtabœuf est l’un des principaux parcs tertiaires et technologiques en Europe. Situé sur les 3 communes des Ulis, Villebon-sur-Yvette et Villejust, ce parc de 300 ha bénéficie actuellement d’une véritable cure de jouvence.

Depuis 2016 et pour 3 ans, la Communauté Paris-Saclay entreprend plusieurs chantiers. D’un coût d’environ 19 millions d’euros, dont 40 % financés par la Communauté d’agglomération, les travaux et projets sont réalisés dans le cadre d’un contrat de projet Région-Département.

AMÉNAGEMENT DES VOIRIES 
  • réaménagement complet de l’axe nord (avenues du Canada, de Laponie et du Québec) avec la création de pistes cyclables et d'espaces piétons séparés de la chaussée, d’espaces verts et de noues pour collecter et dépolluer les eaux pluviales ;
  • création de voies réservées aux piétons et cyclistes de part et d’autre du pont de franchissement de l’A10, avenue de l’Océanie, d'une passerelle attenante au pont et d'un carrefour à feux pour faciliter leurs déplacements ;
  • aménagement des arrêts de bus en évitement et réaménagement des carrefours, avenue des Tropiques ;
  • mise aux normes d'accessibilité sur l'ensemble du parc d'activités
  • embellissement des principales entrées du parc.
  • rénovation de l'éclairage public
RENFORCEMENT DE L’ATTRACTIVITÉ

La nouvelle dynamique de Courtabœuf passe aussi par le développement de l’animation et la mise en place de nouveaux services à destination des entreprises et usagers du parc d’activités. Une réflexion est en cours pour  renforcer l’offre de services aux usagers du parc, en prévoyant d’y associer les entreprises. 

 

EN CHIFFRES

  • 376 hectares
  • 1 200 entreprises
  • 2 500 emplois
  • 19 millions d’euros d’investissements

LA VIGNE AUX LOUPS SE MODERNISE

Situé sur les Communes de Champlan, Chilly-Mazarin et Longjumeau, le parc d’activité économique de la Vigne aux Loups accueille 259 entreprises, pour 4360 salariés. Ce parc de 135 hectares offre une localisation avantageuse, sur l’axe stratégique du Sud de l’Ile-de-France (A6, A10, RN20, aéroport de Paris-Orly, RER C...). Afin de renforcer l’attractivité de la Vigne aux Loups, la Communauté d’agglomération, en charge de l’aménagement des parcs d’activités économiques y conduit des travaux de requalification : amélioration des espaces publics, meilleure accessibilité, signalétique harmonieuse et cohérente, mise aux normes et modernisation des réseaux (très-haut-débit, éclairage public économe, assainissement…), le tout, en intégrant une dimension environnementale très forte. 

Le parc d’activité de la Vigne aux Loups sera desservie, en 2020, par le futur tram-train Tram 12 express Massy <> Evry

DEUX ANS DE PRÉPARATION

Près de deux ans ont été consacrés à la phase préparatoire du projet. Une place très importante a été accordée à la concertation avec les entreprises implantées sur le site à travers des entretiens individuels, des enquêtes et plus d’une dizaine de réunions publiques. De nombreux sujets ont été abordés en vue d’améliorer la gestion quotidienne, tels que le traitement des déchets, la sécurisation du parc d’activités, la mise en conformité de l’assainissement, les aides à l’embauche, les déplacements, la signalétique, le restaurant inter-entreprises ou bien encore une aide au développement d'une association d'entreprises.

LES AMÉNAGEMENTS AU PROGRAMME

Afin d’offrir un cadre de qualité aux entreprises, de nombreux aménagements sont prévus :

  • réaménagement et paysagement de la voirie ; 
  • aménagement de liaisons douces ; 
  • réhabilitation des réseaux d’assainissement ; 
  • mis aux normes d’accessibilité des trottoirs pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) ; 
  • enfouissement des réseaux aériens ; 
  • remplacement de l’éclairage public et le mobilier urbain ; 
  • modernisation de la signalétique ; 
  • amélioration des accès piétons aux gares RER de Longjumeau et Chilly-Mazarin 

Les travaux sont menés dans le cadre d’une Charte de Qualité environnementale qui prévoit, entre autres, la limitation des nuisances.

Un système de management environnemental accompagne le projet avec des propositions qui concernent aussi bien la gestion des travaux que la participation des entreprises à la vie quotidienne du parc d’activité.

Ce projet de requalification s’élève au total à environ 29 millions d’euros, cofinancés par le Département, la Région et l’État (Agence de l’eau Seine Normandie). Un peu plus d’un tiers de ce montant est à la charge de l’agglomération et des communes concernées. Les travaux s’achèveront en 2018.

Informations annexes au site